Mercredi 16 février 2011 3 16 /02 /Fév /2011 12:05

 

Aujourd’hui, je suis partie rendre visite virtuellement à Emery Doligé sur son blog Choses vues. Un ami m’avait parlé de lui, mais j’avoue, je ne m’en souvenais plus… C'est le hasard le plus complet qui a permis cette rencontre. 


Emery Doligé

Séance d'écriture à quatre mains


 

Emery Doligé est Pataphysicien (demandez lui, il vous expliquera mieux que moi ou que Wikipédia). Blogueur, consultant en communication, chroniqueur pour France Info et pour lExpress, il fait plein de choses assez différentes au final (mais qu’il arrive à lier les unes aux autres sans trop de soucis et avec beaucoup de passion).

 

C’est sur Twitter que je l’ai "rencontré". Tout a commencé avec une histoire de seins… Je me suis énervée contre la photo d'un magazine masculin qu'il avait Tweeté... Intéressant comme les seins sont un sujet qui permet toujours de parler aux hommes, voire leur donne envie de vous rencontrer… Je vous prépare un article là dessus.

Notre rencontre virtuelle s’est transformée en rencontre tout court. On avait envie d’écrire ensemble. Et personne n’a vu mes seins, je tiens à préciser. Rhooo vous avez l'esprit mal tourné, ça me tue à chaque fois !

 

Sur son blog, Emery a une rubrique "Elle m’a posé une question" qui ressemble un peu à mon "Homme Femme mode d’emploi". L’article a donc été rédigé à quatre mains sur un thème que je n’aborde jamais ici : le cul ! Rectification, j’aborde ce thème mais je ne fais que l’effleurer.

En général, je retranscris de vraies conversations que j’ai eues. Là, je devais m’adapter au style d’Emery, à sa ligne éditoriale et donc au sujet qu’il me proposait… C’est assez drôle d’écrire avec un homme qu’on ne connaît pas et de se lancer dans une "conversation" aussi crue. Chacun a écrit sa répartie, tout en essayant de piéger l'autre.

 

J’aurais pu vous dire des tas de choses sur Emery mais il aime préserver son image virtuelle, donc je ne dirai rien. Exercice au combien difficile pour moi (ne rien dire).

Allez donc jetez un coup d’œil sur Choses vues… La première phrase du dialogue commence bien, la fille : "Hier soir j’ai baisé comme un mec !"

 

Concours de circonstance depuis hier je suis aussi chez Captain pour une interview de blogueuse ! 

Par Lucie de Paola - Publié dans : Rencontre
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Connaissant le blog d'Emery depuis un bon moment déjà, je dois avouer que je suis bien content de lire un article le concernant.
Vous en avez, de la chance, vous avez pu le rencontrer ! Par contre, je doute en ce qui concerne l'histoire de vos seins...lol !
Commentaire n°1 posté par bibousiq le 16/02/2011 à 15h30

C'est à dire que je ne montre pas mes seins à tout le monde... encore moins à des hommes que je ne connais que "virtuellement". Je sais, ça peut sembler un peu étroit d'esprit ;)

J'ai été sage parce que j'avais PLEIN de trucs à dire sur Emery... plutôt gentil en plus...

Réponse de Lucie de Paola le 16/02/2011 à 15h34
Merci pour cette réponse pleine d'à propos, ainsi que pour votre blog que je prends plaisir àdécouvrir ! :D
Commentaire n°2 posté par bibousiq le 16/02/2011 à 16h17
On a bien raison de dire que la délinquance est en recrudescence. Une fois de plus, le "cliché club" peut sévir en toute impunité.
Alors résumons nous, "baiser comme un mec" c'est prendre son plaisir sans se préoccuper du plaisir de sa partenaire"
Remarque liminaire, si tel est le cas il suffit de se procurer une poupée gonflable (bonus elle ne te demandera pas si tu l'aimes, si tu aimes les enfants et la colle néopréne coute bien moins cher que les Louboutin)
Tel qu'est décrit le Néanderthalien mâle c'est ni plus ni moins que la masturbation sophistiquée. Je me demande combien de mec se reconnaissent dans ce portrait.
Commentaire n°3 posté par MOURNBLADE le 17/02/2011 à 09h44

Auto-Promo

Boite aux lettres

Facebook

Follow Me on Pinterest

Twitter

Blog coup de coeur ELLE

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés