Mercredi 12 octobre 2011 3 12 /10 /Oct /2011 12:00

 

Une chose est certaine : je ne suis pas une blogueuse beauté. Je n'ai encore jamais écrit un papier sur mes rituels de maquillage, de crème ou je ne sais quoi. Alors quand j'ai entendu Michaël parler « soins du visage », j'ai ouvert des yeux grands comme des soucoupes. Voilà un sujet pour LHPQ ! J'avais hâte de lire un mec discuter de gommage, de massage et de papouilles en tout genre.  

J'avoue, il a joué le jeu jusqu'au bout et a cédé à mes exigences de photo... Merci Michaël !

Michaël

Masque concombre

Qui aurait dit qu’un jour je publierais dans « un blog pour  gonzesses » !

Oh ça va, détendez-vous un peu mesdemoiselles, mesdames, je vous entends déjà crier au macho, au rustre voire même à l’affreux PUA, (NdeLucie : Pick up Artist) et pourtant ça n’est pas le cas, quoique avant…

Bref, c’était une boutade et j’en veux pour preuve le fait que je m’intéresse à la gent féminine à partir du moment où j’écris dans un blog qui vous est consacré, ou encore que j’aime connaître vos pensées et opinions au sujet des hommes et de leurs comportements, parfois à l’abyssal opposé de ce que vous attendez d’eux, ou pas…

Aussi, je pense que nous ne sommes pas si diamétralement différents selon qu’on est une femme ou un homme, contrairement à ce que certaines ou certains pourraient laisser entendre.

En effet, les femmes qui au fil du temps se sont émancipées et sont parfois devenues des « executive women » tendent à bousculer des hommes, de fait en perte d’identité, tout du moins dans nos Sociétés occidentales, réduisant ainsi les barrières entre les deux sexes.

Les hommes, de leur côté, se sont attendris et peuvent, n’en doutez pas, partager  plusieurs de vos préoccupations  très « girly », à des degrés certes divers, comme par exemple les soins beauté.

Ainsi, je le confesse : je me suis déjà fait prodiguer des soins visage et ça fait un bien FOU…

Ben oui ! Vous n’avez pas le monopole de l’esthétique !

Précision toutefois : ma sœur faisant de l’esthétisme son métier, il est évident que j’étais plus enclin, par rapport à certains autres de mes congénères, à passer sur une table de soins ou encore à être sensibilisé sur la façon dont nous pouvons nous rendre plus présentables.

Mais revenons à ce soin visage qui demeure, à une exception près et j’y reviendrai plus tard, un moment très agréable tant il allie bien-être et détente.

Cela commence généralement par un diagnostic de peau : peau grasse, peu sèche etc.  qui déterminera le type de produit à appliquer sur votre face pendant le soin.

S’en suit, et c’est tout naturel, un démaquillage à base de lingettes pour éliminer les choses qui n’ont rien à faire sur votre minois, je veux parler des petites peaux sèches ou encore des traces huileuses.

Après tout,  on travaille plus aisément sur une surface propre et lisse, que ça soit en carrosserie, en peinture, en cuisine etc…

Une fois démaquillé, ou nettoyé, l’étape suivante consiste dans un gommage, généralement à base d’argile car ça décape. Eh oui, vous pensiez être une surface de travail propre, il n’en était rien car vous regorgez de peaux dites mortes. Et c’est justement là une bonne raison de vous faire des soins visage car votre peau se régénère régulièrement, donc il faut éliminer l’excédent pour la laisser ainsi respirer. Aussi, ça décape mais ça n’est pas une torture pour autant, pas comme si l’on vous passait au papier de verre non plus !!!  

Les deux étapes qui suivent sont, pour ma part, un véritable régal.

En effet, l’esthéticienne après avoir délocalisé les petites cellules mortes de votre trombine vous applique désormais une serviette chaude et humide, un petit peu comme celle qu’on vous remet à la fin d’un repas pour les mains dans un resto chinois. Bref, cette étape du soin qu’on appelle « vapeur » contribue à retirer scrupuleusement ces différentes peaux précédemment citées, et précède le massage.

Massage : mot magique car c’est à ce moment précis que vous prenez réellement conscience qu’on prend soin de vous et qu’on aspire qu’à une seule chose ; VOUS FAIRE DU BIEN ! Très franchement un moment délicieux consistant, entre autres, à déboucher les pores de votre peau, une peau dont vous avez la sensation qu’elle respire à nouveau. C’est un peu la même impression que lorsque vous êtes à la montagne en haut d’un sommet et qu’un vent frais vient cingler votre visage, ou lorsque vous vous retrouvez sur une falaise en bord de mer un jour de grand vent.

En somme, vous vous sentez VIVANT !

Oui, vivant, avant cette étape pas très agréable mais néanmoins indispensable, une étape parfois douloureuse et qui consiste dans l’extraction des comédons, plus communément appelés « points noirs ». (Appellation qui m’interpelle car ces petits vermicelles extraits des ailes de votre nez, de vos pommettes ou quand bien même de vos cernes ont une couleur plus « laiteuse » que noire)

Donc une étape pas très agréable mais lorsqu’on effectue un travail, on le fait bien et à fond.

Heureusement  le soin ne se termine pas là, car il s’agit cette fois d’appliquer sur votre trogne un sérum ou une ampoule à base d’huiles essentielles qui fleurent bons non pas le bitume et la pollution mais plutôt la nature et la Provence. (Au choix pour la Région cela va de soi !)

Votre peau une fois propre, lisse et impeccable, il y a ensuite la pose du masque. Il s’agit d’une opération qui dure environ 15 minutes et qui a pour but de purifier et d’hydrater la peau. C’est clairement un moment de pure détente au cours duquel  il n’est d’ailleurs pas impossible de s’endormir, surtout si vous vous laissez bercer par une musique calme et reposante. J’ai, je dois l’avouer à ce stade du soin, une préférence pour « Shine on you crazy diamond » des Pink Floyd.

Le soin visage arrive à présent presque à son terme, car il ne s’agit pas en effet de vous laisser repartir avec votre masque beauté sur la tronche, sans quoi vous pourriez faire peur,  ce qui à l’évidence n’est pas le but recherché. L’esthéticienne vous le retire donc  et peut vous mettre ensuite une crème de jour afin que votre teint soit éclatant.

VOILA C’EST FINI, et ces différentes opérations qui auront duré pas loin d’1 heure sont, je ne me lasse pas de le dire, un DELICE… Aussi, pour les mecs tentés par l’aventure du soin visage, il convient et ça tombe sous le sens d’être rasé de près.

Donc oui, mesdemoiselles, mesdames, les hommes ont changé, font attention eux aussi à leur image sans pour autant être des ayatollahs de la beauté ou encore dépossédés de leur masculinité.

Par Lucie de Paola - Publié dans : Les hommes pensent que...
Ecrire un commentaire - Voir les 7 commentaires
Retour à l'accueil

Auto-Promo

Boite aux lettres

Facebook

Follow Me on Pinterest

Twitter

Blog coup de coeur ELLE

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés