Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 12:00

 

A Paris, il existe une chaine de clubs de fitness « Les Cercles de la Forme ». 

Tous mes amis qui vont « aux cercles » en étant satisfaits, j’ai signé avant même d’y mettre un pied. Un petit tour au club de Saint Lazare a suffit à me faire une opinion : les Cercles de la Forme c’est les Cercles de l’Enfer.

 

logo_cercle_de_la_forme.jpg

 

"Les cercles de la forme" m'interdisent d'utiliser une photo de leur site.

Je mets donc leur logo (que tout le monde a le droit d'utiliser).


Précisions : Dans cet article, je ne parle que de la salle de la rue Saint Lazare. A priori, Lecourbe et de République sont plus agréables. Pour les autres, à vous de me dire.

Retour sur ma descente aux enfers...

 

Cercle 1 : L’accueil

Pas de perte d’espace, l’entrée du club est juste à côté des machines. L’odeur de sueur quand on passe la porte nous met tout de suite dans l’ambiance… Les mecs à l’entrée ne sont pas très accueillants. Ils vous montrent pas où se trouvent les vestiaires, les salles ou les appareils. Chacun pour soi. 

 

Cercle 2 : Le vestiaire

Il n’y a qu’un seul vestiaire pour les filles, deux pour les hommes. Je ne pourrais parler de ces derniers parce que je n’y suis pas allée… 

Arrivée avec 25 minutes d'avance sur le cours, ma première mission est de trouver un vestiaire. J’ai beau chercher dans tous les coins, tous les casiers ont un cadenas. Un peu éberluée, je demande autour de moi ce qu’il faut faire dans ces cas là ? « Soit tu laisses tes affaires dans un coin, soit tu les laisses à l’accueil ». On s’agglutine donc devant l’accueil pour qu'ils gardent nos sacs. Une jeune femme intervient : « C’est crade par terre, on les met où nos manteaux ». Regard perplexe de l’homme.

C’est décidé, je laisse mes fringues mais je garde mon sac à main avec mes clés, mon téléphone, mes cartes bleues…

 

Cercle 3 :  Le nombre de gens

En cherchant la salle de cours, je tombe sur une file de nanas qui poireautent dans un couloir. Elles m’apprennent qu’elles attendent le cours de cuisses-abdos-fessiers. Disciplinée, je me mets dans la queue. Le cours commence dans 15 minutes, mais j’apprends que les places sont chères si on veut y assister. Certaines doublent tout le monde sous les grognements des autres.

C'est pire que le RER A aux heures de pointe.

 

Cercle 4 : La salle

Lorsque vous entassez des dizaines de dizaines de filles (et un mec) dans une pièce minuscule, ça ressemble à un élevage de poules en batterie. Les tapis sont collés les uns aux autres et le prof (qui n’a pas la place de faire un seul exercice) nous dit « c’est un peu comme un tetris, il faut faire en sorte que tous les tapis puissent entrer dans la salle ». Tout le monde est atterré.

Notre salle se transforme vite en salle de yoga Bikram, sans le yoga. Héroïquement, une fille libère sa place, navigue entre les autres et ouvre une fenêtre. On a presque envie de l'applaudir !

 

Cercle 5 :  Le cours

Faire un cours de cuisses-abdos-fessiers avec pour seul espace un tapis de gym, c’est compliqué. Impossible de faire un exercice avec une jambe étirée devant ou derrière sous peine d’éborgner vos voisins ou de vous faire éborgner. Lorsqu’on doit gainer nos muscles en mode « je fais des pompes », le prof crie « mettez-vous en quinconce, vous y arriverez mieux ». 

L’apogée est atteint lorsqu’au bout de 30 minutes le prof commence les étirements. « Excusez moi, hèle une des filles, à quelle heure termine le cours ? » Grand seigneur il répond « Comme je suis arrivée un peu en retard, j’ai fait un peu plus long que d’habitude ». Seul problème, notre cours devait durer 45 minutes… « Ah bon ? Bon alors, debout tout le monde on va bosser les cuisses ».

Ah ? On avait vraiment l'impression que c'est exactement la partie qu'on avait bossé en début de cours.

 

Cercle 6 : L’endroit

J’avoue, au bout de ces 45 minutes en enfer, j’ai préféré ne pas rester pour le cours suivant. Une des fille m’explique : « L’autre salle est encore plus naze. Il y a des poteaux un peu partout donc pendant les cours de step on ne voit pas le prof ». En passant devant les quelques machines, je m'aperçois que pas un centimètre carré n'est disponible.  Ca donne envie.

 

Cercle 7 : Le hammam/sauna

Je récupère mes affaires à l’accueil, en me disant que si j’avais voulu choisir un autre sac que le mien, j’aurais pu sans aucun problème. Retour dans le vestiaire où je trouve un mini coin pour me changer. En face de moi, le sauna (ou hammam). Il est éteint, personne ne semble pressé d’y aller.

 

Cercle 8 : Les douches

Je n’ai pas essayé les douches. J’ai préféré attendre d’être chez moi pour en prendre une. En effet, les filles m’ont prévenue : « la propreté c'est pas ça », « il n’y a pas de pommeaux de douche », « c’est soit glacé, soit brûlant ». Effectivement, autour de moi tout le monde enlève ses fringues de sport et enfile sa tenue de ville sans passer par la case « nettoyons notre sueur sur place ».

 

Cercle 9 : Les gens

J’avoue, le 9ème cercle est le seul cercle qui n’est pas, à proprement parlé, infernal. L'unique point positif à ce club : tout le monde se parle et on se fait des copines en moins de 10 minutes. Etre en enfer, ça crée des liens !

 


Partager cet article

Published by Lucie de Paola - dans Testé et approuvé (ou pas)
commenter cet article

commentaires

‎Alienor Morel de Sigalas‎ 14/04/2016 14:25

Avis aux membres de la rue Guersant (75017).
Mon mari vient de se faire fracturer son casier durant sa séance de sport. La direction ne souhaite en faire aucun écho.
Faites très attention. Un voleur se promène en toute impunité et cela ne semble pas déranger la direction des Cercles de la forme. Aussi, Il semblerait que cela ne soit la 1ère fois ... Soyez très très très très vigilants!

Antoine 11/03/2016 09:39

AVERTISSEMENT !!!!!!!!!!!! LES CERCLES DE LA FORME = VOLEURS
Je poste ce message pour faire partager au plus grand nombre l’ESCROQUERIE que j’ai subi de la part des Cercles de La Forme qui m’ont littéralement VOLE et ARNAQUE tout en me MENTANT pendant plusieurs mois. J’espère très sincèrement que ce témoignage évitera à d’autres de subir ce que Les Cercles de La Forme m’ont infligé.
En septembre 2014, j’ai souscrit à un abonnement forme au Cercle de La Forme à Porte de Versailles. Selon mon contrat, il est indiqué en ce qui concerne la résiliation « à l’initiative de l’adhérent » que : « La demande de résiliation à l’initiative de l’adhérent, est possible à compter du 10ème mois effectif de l’abonnement, et doit être signifiée, par courrier recommandé avec avis de réception, avec un préavis de 2 mois. Pour être validée définitivement, la résiliation doit être suivie, au terme des 2 mois de préavis, de la restitution de la carte adhérent au club. A défaut, les prélèvements SEPA continuent d’être effectués jusqu’à la remise de la carte d’adhérent ». Par conséquent, j’ai décidé de résilier mon abonnement à compter du mois de septembre 2015. Pour cela, j’ai donc respecté un préavis de 2 mois en envoyant une première lettre recommandé le 23/07/2015.
PERSONNE N’EST JAMAIS VENU LA RECUPERER.
Le 2 septembre 2015, j’ai envoyé une nouvelle lettre recommandé pour retourner ma carte (comme le prévoit mon contrat), ainsi que rappeler aux Cercles de La Forme de l’existence de ma première lettre en date de juillet.
UNE NOUVELLE FOIS, PERSONNE N’EST JAMAIS VENU LA RECUPERER.
Le 15 septembre 2015, par mail cette fois, je leur ai fait part de ma situation et du fait qu’ils n’avaient pas récupéré la deuxième lettre recommandé (que j’ai depuis pu moi-même récupéré le 25 septembre 2015). En outre, j’ai ajouté que j’ai tiré moi-même les conséquences de ma première lettre recommandée et donc, à partir du mois d’octobre, je ne souhaitais plus être prélevé. Pour m’en assurer, j’ai fait opposition sur le prélèvement automatique qu’ils opéraient. Et par une lettre simple du 25 septembre 2015, je leur ai à nouveau rappelé ma situation pour qu’ils ne soient pas étonné de l’impossibilité de prélever à nouveau mon compte en banque à partir du mois d’octobre 2015. Bien entendu, je les ai également eu de nombreuses fois au téléphone pour leur faire part de ma situation sans qu’ils en tirent les moindres conséquences et me faisant bien comprendre qu’ils avaient mieux à faire que s’occuper de ça.
Le 21 octobre 2015, ils finissent toutefois par réagir. Je reçois ainsi une lettre recommandée avec avis de réception m’indiquant que : « Par la présente, nous accusons réception de votre demande de résiliation par courrier en date du 26/09/2015 ». Ils ajoutent que : « Conformément aux conditions générales de votre contrat d’abonnement, prévoyant en son article 14 la possibilité de résiliation à compter du 10ème mois effectif de l’abonnement, et stipulant un préavis de 2 mois à compter de la réception de votre courrier, nous vous informons que votre dernier prélèvement est ainsi exécuté en date du 5/11/2015 ».
ET LA JE SUIS STUPEFAIT PAR LEUR MAUVAISE FOI !!!
En effet, ils tiennent compte de ma lettre simple du 25 septembre 2015 comme lettre par laquelle je résilierais notre contrat. Ainsi, ils ignorent totalement l’existence de la véritable lettre de résiliation qui est celle du 23 juillet 2015. Pourtant je leur en ai rappelé son existence même (ainsi que les nombreuses démarches que j’ai engagé pour les prévenir de ma volonté de résiliation) à de nombreuse reprises et de différentes manières, et cela même dans la lettre du 25 septembre 2015.
Par la suite, ils me contactent pour m’indiquer qu’ils ne peuvent plus prélever mon compte. Je suis obligé de leur réexpliquer à nouveau l’ensemble des démarches que j’ai effectué. Et ils m’indiquent une nouvelle fois qu’il n’y a pas de problème et que tout va être réglé avec la compatibilité.
A MA GRANDE SURPRISE, mon chèque de caution de 175 euros est encaissé dans les semaines qui suivent. Je suis obligé de les appeler pour leur demander des explications. Une nouvelle fois, je suis contraint de leur réexpliquer ma situation comme si je ne l’avez pas déjà suffisamment fait et à nouveau ils m’indiquent que tout va être réglé avec la comptabilité, qu’il n’y a pas de problème, que c’est un malentendu et que mon chèque de caution va être remboursé.
J’AI ATTENDU. JE LES AI RELANCE A DE NOMBREUSES REPRISES.
Le 16 décembre 2015, ils m’avaient même indiqué qu’un chèque de remboursement était parti et que j’allais le recevoir d’ici la fin de semaine. JE N’AI JAMAIS RIEN RECU. J’ai pensé que le chèque avait du retard. Mais à mon retour de vacances le 31 décembre 2015, je n’ai toujours pas reçu mon chèque de remboursement.
FATIGUE DE DEVOIR CONSTAMMENT M’EXPLIQUER ET DE LES RELANCER, je leur ai une dernière lettre début 2016 qu’ils ont totalement ignoré !!
Ne pouvant aller en justice pour une somme aussi modique (les frais de justice que je devrais avancer serait beaucoup trop important), je me retrouve DEPOUILLE de ce qui m’appartient de droit par UNE BANDE DE VOLEURS et de MALHONNETES.
Je pensais que cette salle de sport était respectueuse de ses clients. Je regrette aujourd’hui de l’avoir conseillé à plusieurs personnes… C’est pour cela j’espère très sincèrement que ce témoignage évitera à d’autres de subir la même mésaventure que moi avec LES CERCLES DE LA FORMES QU’IL FAUT ABSOLUMENT EVITER AU RISQUE DE SE FAIRE ARNAQUER.

finet 18/01/2016 19:53

Je fréquente le cercle de Bastille; équipement vieillot, machines en panne parfois pendant plus d'un mois, surpeuplé;
Tant que vous n'avez pas signé de contrat, tout va bien; le commercial de service est aimable et vous pousse bien sur sur le tarif le plus cher; ensuite, impossible de revenir en arrière;Inutile d'écrire au siège, meme en A/R, vous n'aurez aucune réponse et il n'y a pas de tel; A eviter donc; pour moi, ce sera ma dernière année.

sam 10/10/2015 23:50

mais certains nom que tu cites sont encore en fonction aux CDF...Donc ils ne doivent ou n'oseront pas se plaindre...

Janet Yellen 11/10/2015 00:42

Je t'assure qu ils en son tous partis, à moins qu' ils ait des homonymes..

sam 09/10/2015 16:55

Justement j'en ai longuement entendu parler de leur comportement vis a vis des profs, et de leur politique de profit à n'importe quel prix mais comment contacter les anciens profs ? je me rappelle de certains visages

En tout cas, je vois que je ne suis pas seul et c'est rassurant

:-)

Janet Yellen 10/10/2015 20:11

Essai par facebook, je connais pas les noms de famille de tous mais t'avais jean-baptiste, gregory ibeknoussen, vanda, giovanni locigno, lilou, alan, cedric, daniel, nicolas...
tu es loin d être le seul!

Auto-Promo

Boite aux lettres

Souvenirs

Twitter

Facebook