Vendredi 11 mars 2011 5 11 /03 /Mars /2011 12:00

 

Il y a quelques semaines, je vous parlais des soi disant « dangers » du sexe oral. Bizarrement, tout le monde a commenté pour parler de la fellation mais très peu ont parlé du cunnilingus. Et pourtant, je vous assure que c’est une vraie pratique sexuelle : c’est même une de celles que préfèrent les filles… BONNE NOUVELLE : certains hommes adorent ça aussi.

Entre l’article de ELLE sur le plaisir féminin (semaine du 4 mars) et le post hilarant de Bouillon de Luxure sur le cunnilingus, je me suis dit que c’était un vrai sujet tendance !

En lançant le débat sur Twitter, la diversité des réponses m’a donné envie de vous poser la question. Le cunnilingus est il nécessaire à votre vie sexuelle, « est-il une option, une obligation ou un détails pour vous ? »

Merci pour vos réponses !

 

Cunnilingus

 

Je ne pensais pas que les hommes seraient si nombreux à me répondre... Merci ! Je suis rassurée ravie de voir que le sujet les intéresse !

 

★  Pas franchement fan

 

Voilà donc l'exception qui confirme la règle... « Je n’aime vraiment pas ça. Quand ça m’est arrivé, je ne comprenais pas trop ce qui se passait en bas en tout cas... et ça ne me faisait absolument rien du tout ! Limite mal parfois... Bref, un mauvais souvenir »

 

 Une valeur ajoutée

 

Les femmes


« Que le cunnilingus soit de la partie ou non, il est important qu'il ne devienne jamais une obligation. S'il était obligation, il deviendrait vite contrainte. En conclusion, le cunnilingus n'est ni option, ni obligation, ni détail ... Il doit juste être PLAISIR ! »

 

« Honnêtement en faire une obligation ne peut conduire qu'à la catastrophe. Pour moi le cunni ou la fellation doivent procurer du plaisir aux deux personnes impliquées dans l'acte. Aucun des deux protagonistes ne doit se sentir obligé de quoi que ce soit.

 Mal fait, c'est pire que pas fait ! Si c'est systématique, ça risque de virer à l'obligation et donc de retirer tout le plaisir. Parce qu'il ne faut pas subir une mauvaise prestation ou de mauvaises conditions, il ne faut pas hésiter à exprimer ce qui nous gêne dans l'acte, dans la gène il n'y a pas de plaisir. Et pis zut ! Vive la spontanéité !  Pas de passage obligé, de chorégraphie préétablie... C'est ça qui est bon ! »

 

« Je dirais que c'est une valeur ajoutée. En revanche si un sex friend n’est pas doué, ça peut être compliqué, voire rédhibitoire. »

 

«  Parce que l'acte sexuel est beau, magique et d'une intensité étourdissante quand les deux partenaires sont en osmoses. Et cette osmose passe par une connaissance de son corps, et une bonne appréhension du corps de l'autre.

Le cunnilingus ici peut être un détail parce qu'il existe plusieurs façons de donner et de recevoir du plaisir. Cependant, je trouve cela très révélateur d'un état d'esprit, de la part d'un partenaire qui va s'y adonner spontanément. C'est magnifique de donner du plaisir à une femme, en goûtant son corps. Et quand à ce qui est de le recevoir ... disons qu'un rapport avec est nettement, nettement mieux qu'un rapport sans ! »

 

Les hommes

 

« Mes copines pensent qu’à force de considérer la fellation ou le cunni,  non plus comme un "plus", mais comme quelque chose d'automatique et de parfaitement normal (attends, heureusement qu'elle m'a sucé, manquerait plus que ça !) est ce que cela ne risque pas de pousser les gens à chercher satisfaction ou piment ou je ne sais quoi dans d'autres pratiques dites déviantes (à juste titre ou pas, d'ailleurs) ? »

 

★ Un plaisir partagé

 

Les femmes

 

« Il faut qu'il y ait du plaisir pour les deux personnes : celle qui donne/celle qui reçoit... Que ce soit via le cunni ou autre. Il ne faudrait pas oublier qu’une femme est toujours très reconnaissante envers celui qui prend du plaisir à lui faire du bien… »

 

« Ni une option, ni une obligation et encore moins un détail, je crois que c'est "juste" un cadeau ».

 

« Pour moi, si cela devenait une obligation, ça en perdrait tout son intérêt ... car c'est un cadeau que l'homme fait à la femme, et un cadeau obligatoire perd de son charme.

C'est un don, un moment où l'homme donne du plaisir à la femme, et quand c'est fait avec amour et douceur, c'est bien plus qu'un détail, c'est un vrai plaisir !!! »

 

« Tout d'abord, le cunnilingus est loin d'être un détail, j'irais même jusqu'à dire que des préliminaires peuvent constituer un rapport sexuel en eux-mêmes. Pourquoi "faire l'amour" devrait-il être indissociable de "pénétration" ?

Je n'irais pas jusqu'à dire qu'il est une obligation, si monsieur sait y faire, on peut avoir énormément de plaisir sans cunnilingus... mais il faut l'avouer, c'est une option que l'on adore. Je ne pourrais pas m'en passer à long terme »

 

 

Les hommes

 

« Me concernant, ça se fait au feeling »

 

« Sincèrement ça dépend de plusieurs choses : l'hygiène de la demoiselle, l’épilation et les circonstances (ben oui... petit coup rapide, pas de préliminaires par exemple) Disons que dans une circonstance "normale" j'aime bien faire un cunnilingus en fin de préliminaires. D’autre part, si la fille est très clitoridienne et n'a pas d'orgasme vaginal (ou alors grosse fatigue du mec et trop vite), terminer sur un orgasme "cunnilingual" est un moyen facile de satisfaire sa partenaire. Ensuite il y a l'envie de surprendre ou de satisfaire sa partenaire uniquement avec sa langue ».

 

« C’est un plaisir d’être "obligé" d'"opter" pour ce "détail". J’ai bien vu que certaines filles qui ne disaient pas "non" à cette petite gâterie, devaient parfois sans passer pour des raisons physiologique ou "d’entretien" dirons-nous poliment. Moi ça me fait toujours rire le : "Mais je ne suis pas rasée…", un peu honteux de la jeune femme. 

 (NdLucie : notons qu’ils ne sont pas tous d’accord sur l’épilation) 

 Les caresses, c’est un détail, la fellation est un détail, le cunnilingus est un détail, les baisers, les mots (crus, doux, exaltés, passionnés ou sensuels) ou le regard, tout ça est un ensemble de détails qui font la différence.»

 

 Une obligation

 

Les femmes

 

« Une obligation. Rien d’autre à ajouter ! »

 

« Ce n'est pas indispensable pour passer un moment sympa. Mais pour passer un moment wahou-bangedibang, c'est quand même fortement souhaité. Il y a quelques semaines, j'ai couché avec un mec pour lequel je n’avais pas de sentiments ni rien, juste un pote un peu mignon. C'était sa spécialité, les cunni. Ben je peux te dire que je n’oublierai jamais la nuit qu'on a passée ensemble... »

 

Les hommes

 

« Une obligation »

 

« Une obligation de détail optionnel »

 

« Bon je ne suis pas une fille, mais je pense que le cunnilingus, n'est pas une option. Je pense que c'est un incontournable dans l'amour, qui peut parfois remplacer la pénétration, ou être un avant "goût" de ce qui va se passer après. Je pense que ce doit être un doux et long prémisse, un cheminement vers l'abandon, un voyage vers le plaisir et la jouissance.

Sentir l'abandon et le plaisir de sa partenaire, c'est aussi ca aimer. » 

 

 

Par Lucie de Paola - Publié dans : Sexe etc
Ecrire un commentaire - Voir les 16 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Une option obligatoire ? Un détail important ?
Commentaire n°1 posté par Zjezjette le 11/03/2011 à 12h28
C'est intéressant de voir ce que les autres pensent sur le sujet! En attendant, tu m'as peut-être donné des idées d'article, à voir...
Commentaire n°2 posté par Un célibat au goût de Nutella le 11/03/2011 à 12h31
Ils peuvent penser ce qu'ils veulent (hommes et femmes comprises) c'est quand même mieux avec. Disons que tout prend un peu plus de relief après une heureuse lècherie.
Commentaire n°3 posté par Fanny - anosenfants le 11/03/2011 à 13h12
Détail, obligation, nécessité, incontournable,........... que de qualitficatifs pour dire qu'on tou(te)s pour en majorité. (je vais interroger la SOFRES quand même) :-)
Commentaire n°4 posté par Philippe le 11/03/2011 à 13h33
Sur le long terme en tout cas, ça doit être le détail important de la relation. Un mec qui n'en fait pas, ou que ça met mal à l'aise, va faire que moi j'aurais plus de mal à me lâcher avec lui. Je ne suis pas contre faire une gâterie à un homme, mais un mec qui me dirait clairement un non définitif pour "la mienne", je ne suis pas sûre que ça irait très loin....
Commentaire n°5 posté par Emilie le 11/03/2011 à 13h48
pas franchement fan non plus :s
Commentaire n°6 posté par sextoy le 11/03/2011 à 13h57
Réflexions bizarres. Dans la meilleure des hypothèses, certains semblent considérer que c'est un cadeau que l'on offre à un femme. Personnes ne suppose que l'homme puisse y prendre du plaisir ?. Qui y a il de plus intime qu'un cunni ? Celà suppose pour la demoiselle une confiance absolue (voir les remarques à peine masquées en supra sur le gout et l'odeur) et c'est bien moins primitif que la pénétration.Les variantes en sont infinies et le jeu de piste menant au Nirvana une bien savoureuse quête.
Commentaire n°7 posté par mournblade le 11/03/2011 à 14h09
J'ai comme l'impression qu'il va falloir que j'essaie cette pratique dans le futur. Je ne la connaissais pas et elle n'a pas l'air si anodine que cela d'après cet article.
Commentaire n°8 posté par z... le 11/03/2011 à 19h35
J'ai toujours adoré cette pratique. Je dois être bizarre: en fonction des sentiments que je peux éprouver pour ma partenaire, il m'est même arrivé de préférer cela à une fellation ou à la pénétration et même de m'en contenter.
Commentaire n°9 posté par bibousiq le 12/03/2011 à 00h00
Pour moi la question ne se pose pas. Indispensable (pour celles qui aiment bien sur) mais sur mon blog je ne parle QUE de ca.
Commentaire n°10 posté par Cunnicerise le 13/03/2011 à 20h01

Excellente initiative :)

Réponse de Lucie de Paola le 13/03/2011 à 21h51
Je ne dirai qui je suis, je mettrais un masque pour répondre à cette question si intime.

Oui, je suis un amateur du don de soi pour satisfaire ma compagne. Plus simplement, la première fois, il y a déjà si longtemps, elle a été étonné que je lui donne ce plaisir rare alors pour elle.(surtout venant directement de l'homme, sans le côté "je te suce, tu me lècheras")

Alors j'ai donné, je donne et je donnerai ce plaisir tant ma gourmandise est celle du macaron :
Vous le voyez, lisse et parfumé, devant vous, attendant d'être croquer.
Vous le toucher, en faisant doucement le tour,
Là un petit grain de framboise dépasse, faut-il le déguster ...
Et le jeu commence, d'ouvrir les deux coques craquantes, parfois cachées sous une dentelle vaporeuse.
Vous donnez de votre langue pour connaitre le gôut de cette patisserie de charme.
Ouvrir, toucher, goûter sentir !

Mais mieux que tout ressentir le plaisir que l'on donne à l'autre, vibrer en phase,
Créer l'harmonie, en fermant les yeux,
En écoutant le fruit de la passion qui bat près de vous.

Et ce macaron, vous aviez envie de le déguster,
et lui, ne souhaitait qu'une chose, être dévorer,
lapper, croquer, émoustiller, tout entier,
en prenant le temps de ne penser qu'à lui ... pardon qu'à ELLE !

Vraiment c'est un acte si beau, si fragile, si intime, qui replace l'homme dans l'espace de douceur le plus soyeux du corps de sa compagne, et qui doit lui prouver le simplement du monde, juste avec sa langue, tout l'amour qu'il veut lui donner.

J'adore, si mon explication ne le disait pas.
Commentaire n°11 posté par Gentleman masqué W. le 13/03/2011 à 21h38
Bon alors de mon côté je vais dire simple... Pour moi le cunni n'est pas obligatoire il est juste plus sympa, des fois j'ai envie pas elle, je laisse tomber des fois elle en a envie que je j'en ai envie ou pas j'y vais parce que j'y prendrais quand même du plaisir... tout dépends de notre état d'esprit du moment en fait. ou on veut du sexe brutal et rapide (on a appelé ca fastsex), soi on veut de la tendresse et sa peut durer un bon moment avec pleinde caresse de tout type à partager à deux...
Commentaire n°12 posté par dragrubis le 14/03/2011 à 08h27
La vie sexuelle n'est pas un film pornographique où s'enchaine des figures imposées. Rien n'est jamais indispensable en sexualité, si ce n'est l'envie et la complicité... Être à l’écoute d l’autre et réciproquement, ça me parait un peu la base… Donc pour moi oui le cunnilingus est un délice. Oui mon mari aime me donner ce plaisir autant que j’aime le recevoir. Mais non, ce n’est pas un point incontournable des ébats quotidiens, pas plus que la fellation, la sodomie ou la brouette thaïlandaise… À chaque moment, sa pratique et son désir…
Commentaire n°13 posté par Miss Terrieuse le 19/04/2011 à 13h40
Le cunnilingus est il nécessaire à votre vie sexuelle, « est-il une option, une obligation ou un détails pour vous ? »
Bah euh...moi j'aurais mis :« est-il une option, une obligation ou une punition pour vous ? »

Je fais partie des (rares) femmes à ne pas trop raffoler du cunni. A vrai dire, il ne m'est arrivé que très rarement qu'on ne réussisse à me donner du plaisir de cette façon. J'aime le sexe, faire l'amour, jouer et jouir, mais souvent pour moi jouissance = turgescence (de la verge qui me pénètre). En clair, je suis vaginale!

Ainsi, lorsque mon partenaire se sent tout heureux, excité et fier de m'offrir son plus beau cunni, et bien moi, je n'attends, en vérité, que son beau lièvre dans mon terrier. Mais, je suis trop polie, m'a maman m'a trop bien élevée, du coup, je n'arrive jamais à refuser un "cadeau".

Résultat, je me fais lapper l'abricot, qui a force de désespérer d'être arrosé, finir par flétrir et s'assécher Traduction car il est tard et je suis crevée: on me lèche, ce qui m'indiffère, voyant que ça ne me fait rien il persévère, ça dure trop longtemps, et ça me saoule, et je m'assèche, parce que ma cyprine elle a pas que ça à foutre, résultat, quand finalement, la pénétration intervient enfin (aaaaaalléluhia!), bah je suis toute sèche, ça m'irrite, et bonjour la mycose d'irration que je vais me trainer 3 semaines arpès ça.
En conclusion: le cunni= punition :'(
Commentaire n°14 posté par Pampelune le 22/04/2011 à 00h57
pas d'obligation, si l'amour entre deux partenaires en arrivent à ce stade là, il y a un problème et cela ne peut que 'coincer' dans l'intimité ..
chacun fait ce qu'il lui plait co dit la chanson ..et il y a des hommes qui aiment ..d'autres pas ..le tout est de se faire du bien ..avec telle ou telle pratique ..
et s'adapter aussi quand il y a des impossibilités parce que ..
izzz
Commentaire n°15 posté par myrtille le 10/09/2011 à 15h00
bein moi je me lave avant tout rapport je frotte et je frotte,pour etre sur qu'il ny a plus d'odeur et en plus de sa je m'epile a ne plus rien laisser,de poil mais rien n'y fait au secour !!!!!!
Commentaire n°16 posté par devassine le 31/12/2012 à 23h07

Auto-Promo

Boite aux lettres

Twitter

Facebook

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés