Lundi 17 octobre 2011 1 17 /10 /Oct /2011 00:00

 

 

Silvio Berlusconi à la pointe de la mode? C’est en tout cas ce que pense l’entrepreneur italien Carlo Pagani qui lance une collection de bracelets au doux nom des pratiques sexuelles du président du conseil italien, les Bunga Bunga Bands. Ces nouveaux bijoux en plastique parfumé ont des odeurs réputées aphrodisiaques (comment en aurait-il pu être autrement). Irrésistibles ?

 

bunga bunga

 

Le plastique c’est fantastique

 

Après les bracelets en plastiques pour soutenir différentes causes, les bidules en forme d’animaux (dont j’avoue, je n’ai jamais compris l’intérêt), voici venu le temps des Bunga Bunga Band. A moins d’avoir passé l’année dernière enfermé dans un caisson d’isolement, nul n’ignore plus ce qu’est le Bunga Bunga.

Grâce à Silvio Berlusconi, nous avons redécouvert les positions les plus folles du KamaSutra en bande.

Grâce à Carlo Pagani, nous allons ajouter un nouveau bracelet qui ne ressemble à rien, pour aller bouger nos corps sur les dancefloors. (Notez comme je deviens jeune quand on me parle de bidules fluos)

 

Les mots magiques

 

C’est drôle comme la définition de « mot magique » ne résonne pas pareil pour tout le monde. Pour les parents de petits, la bonne réponse est « s’il te plait maman » ou « merci maman » (changer le nom en fonction de l’adulte en présence).

En ce qui me concerne, je me suis arrêtée à Abracadabra, Bambulilu (rappelez-vous de Creamy Magique) voire Experlliamus et autres formules Harry Potteresque. C’était sans compter la poésie italienne.

 

bunga bunga

 Jacqueline Arias


Lors d’une interview Carlo Pagani  raconte : « Quand nous avons vu le mot "Bunga Bunga" (soirée de débauche), cela a sonné pour nous comme un mot magique ». Tellement « magique » qu’il a investi 200 000 euros pour la promo de sa marque afin : « d'en faire une «marque mondiale» misant sur un public jeune ». Tout le monde le sait, la jeunesse n’a qu’une envie, s’envoyer en l’air comme le cavaliere. Mais rassurons-nous, rien de sexuel, Jacqueline Arias (pulpeuse brunette) en charge de la promo nous le dit : « Bunga Bunga ça veut dire fleur en indonésien ». C'était donc ça !

 

Distribués dans les kiosques à journaux, les bracelets sont vendus dans des boites en forme de cœur. 6 couleurs, 6 odeurs pour 7,90 euros le Bunga Bunga Band. L'entrepreneur assure en avoir déjà vendu 100 000. Devant un marché lucratif (???) il compte décliner sa marque : huiles pour le corps et sous-vêtements.


Bizarrement, les chaines berlusconiennes refusent de passer le clip de promo. Alors je me fais un plaisir de vous le laisser découvrir. Notons la chorégraphie pleine de charme et les danseuses qui mettent en avant le produit...

 

 

Par Lucie de Paola - Publié dans : Sexe etc
Ecrire un commentaire - Voir les 7 commentaires
Retour à l'accueil

Auto-Promo

Boite aux lettres

Facebook

Follow Me on Pinterest

Twitter

Blog coup de coeur ELLE

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés