Lundi 24 septembre 2012 1 24 /09 /Sep /2012 12:00


Notre meilleure amie se marie et elle nous a choisi comme témoin ? C'est autant un honneur qu'un devoir. Voici les 10 commandements de la témoin idéale.

 

bridemaids

 

1/ Pour ta meilleure amie tu te réjouiras

 

Qu’on soit un peu jalouse qu’elle ait trouvé chaussure à son pied ou qu’on déteste son futur mari, voire les deux combinés, on doit garder à l’esprit que l’essentiel c’est qu'elle soit heureuse.

 

 

2/ La bonne décision tu l’aideras à prendre

En revanche, si on voit qu’elle n’est pas sûre, qu’elle a dit oui parce qu’elle ne savait pas exactement quoi répondre, c’est notre boulot de faire le point avec elle et de l’aider à ne pas faire une énorme bêtise. Dans un sens comme dans l’autre.

 

3/ Aux essayages de robes tu assisteras

Ce n’est pas nous qui nous marions, on respectera donc ses goûts au lieu d’essayer de lui imposer les nôtres. « Des plumes vraiment tu es sûre ? ». Oui, elle est sûre ! Evidemment si elle choisit une robe qui ne lui va pas, on lui expliquera avec diplomatie et beaucoup de douceur que cette forme ne la met pas du tout en valeur.

 

4 / L’enterrement de vie de jeune fille tu organiseras

Si sur le papier ça a l’air sympa, c’est un véritable casse-tête de réunir toutes les copines de la future mariée, d’organiser une journée/soirée ou un weekend qui contentera tout le monde et où toutes les invitées seront disponibles. Bonne chance !

 

5/ Ton discours tu prépareras

.. ou le slide de vos photos de jeunesse que tu feras défiler, ou la chanson que tu entonneras, bref, le truc qui viendra ponctuer la soirée du jour J. Naturellement, pas de clichés compromettants, de vidéos d’elle raide bourrée, d’allusion à ses ex. Rappelons-nous cette règle d’or : « Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse ».

 

6/ La dernière nuit, avec elle tu passeras

La coutume veut que les futurs époux ne soient pas ensemble la veille de leurs noces. Si l’idée est un peu vieillotte (ils vivent ensemble et couchent ensemble depuis un bout de temps), ça peut être chouette de kidnapper sa meilleure amie pour une dernière soirée de gonzesse. En évitant de faire un remake de Very Bad Trip.

 

7/ Kleenex, rouge à lèvres, poudre… tous les accessoires tu auras le jour J

Notre sac doit contenir la trousse de secours de tout bon témoin parce qu’on n’est pas à l’abri d’une petite crise de larmes qui ferait couler son mascara, d’une panne de rouge, d’un front qui brille, le tout après que la maquilleuse soit passée. Sinon c’est moins drôle.

 

8/ La future belle-mère à distance tu garderas

S’il est bien une personne que la future mariée n’a sûrement pas envie de voir, ni d’entendre, c’est la mère de son mec. Il faudra penser à la tenir éloignée en lui donnant un truc important à faire (vérifier que les enfants d’honneur sont tous là, que les fleurs et le riz n’ont pas été oubliés…).

 

9/ Ta meilleure amie tu rassureras

Normalement, plus on se rapproche du moment fatidique, plus la future mariée flippe. « Et si je faisais une énorme ânerie ? Je ne le sens plus trop là. Si ça se trouve je vais divorcer dans 18 mois alors autant ne pas me marier » ou « Et si ma robe se dégrafait au milieu de la cérémonie ? Je sens bien qu’il va pleuvoir et que ça va tout gâcher ». Notre boulot ? La faire respirer calmement et lui expliquer que tout se passera bien.

 

10/ Prête à fuir avec la « pas encore mariée » tu seras

En revanche, si jamais elle est vraiment persuadée de faire une erreur et qu’au dernier moment elle décide de ne plus se marier, on doit être capable d’avoir un plan de secours pour disparaître le plus rapidement possible. 


 

Par Lucie de Paola - Publié dans : Life
Ecrire un commentaire - Voir les 7 commentaires
Retour à l'accueil

Auto-Promo

Boite aux lettres

Facebook

Follow Me on Pinterest

Twitter

Blog coup de coeur ELLE

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés